Le Doggy Bag fait son chemin en France

Pratique très répandue dans les pays anglo-saxons mais encore timidement présente en France, le doggy bag consiste à emporter dans une barquette les restes de son repas. Objectif : lutter contre le gaspillage alimentaire. Les établissements de restauration s’habituent progressivement à ce nouveau mode de fonctionnement, faisant doucement évoluer les mentalités. Zoom sur un concept qui a du chien !

Doggy Bag fait son chemin France

Doggy bag : d’où vient son nom ?

Si le terme peut faire penser à une pratique récente, il n’en est rien puisque déjà à l’époque des Romains, il était monnaie courant d’emporter les restes du festin dans des mouchoirs.

Ce n’est seulement qu’à partir des années 40 et une réforme anti-gaspillage menée par le Gouvernement américain de l’époque que le doggy bag « version moderne » est apparu. On incitait les citoyens à ne pas jeter les restes, mais plutôt à les donner à leur chien, à cause de pénuries de nourriture.

Le terme « doggy bag » serait à attribuer à Dan Stampler qui dirigeait un restaurant à New York. Il aurait en effet proposé à ses clients de l’époque d’emporter les restes à la maison. Il proposait de larges portions, mais plutôt que de les diminuer, préférait encourager l’emport du reste à la maison. Sentant l’embarras des clients, il aurait conçu un sac à l’effigie de son terrier écossais et l’appela doggy bag afin d’éviter toute gène de leur part.

Une arme marketing pour les restaurants

Le doggy bag a fait l’objet d’une législation en France ayant pour but final de diviser par deux d’ici 2025 le gaspillage alimentaire dans l’Hexagone, à hauteur de 10 millions de tonnes chaque années.

Même si tous les restaurants ne sont pas concernés par cette mesure, uniquement ceux produisant plus de 10 tonnes de bio-déchets, il peut s’agir d’une opportunité en or pour les établissements en termes de communication.

Cet emballage alimentaire peut tout à fait être personnalisé à l’image du restaurant, arborant le logo et/ ou un message publicitaire.

Quelques conseils pour la route : misez sur l’originalité et sur une barquette qui attire l’attention et éveil la curiosité des passants dans la rue. Ou des personnes présentes à la maison. Enfin, n’hésitez pas à agrafer la carte du restaurant sur le doggy bag afin de transmettre les informations importantes aux clients.