La domotique s’invite dans votre jardin !

domotique s’invite dans votre jardin

S’occuper d’un potager pour faire pousser ses propres légumes représente un rêve pour beaucoup. Mais au-delà du rêve, s’occuper de ses plantations, ça prend du temps, beaucoup de temps. Si bien que pour garder le plaisir de jardiner, l’automatisation de certaines tâches était devenue indispensable. C’est alors que la domotique a fait son apparition. Malgré que la technologie n‘en soit qu’à ses prémices, plusieurs sociétés rivalisent d’ingéniosité pour apporter des solutions dans l’agriculture connectée.

Qu’est-ce que la domotique ?

La domotique, ou encore appelée maison « intelligente », a pour objectif d’apporter des solutions techniques pour répondre au besoin de confort, de sécurité et de communication que l’on peut trouver dans les maisons.

Seulement depuis quelques années, la domotique est sortie de la maison pour s’adapter aux besoins de votre jardin.

Un jardin « intelligent »

La domotique dans votre coin de verdure peut s’illustrer de plusieurs manières :

– Un robot connecté qui va tondre votre gazon

– Contrôler l’éclairage extérieur

– Programmer un arrosage automatique, etc.

Des solutions sans fil qui permettent de maîtriser les différents éléments de votre habitat. Mais la domotique ne s’arrête pas là et s’étend à l’agriculture.

En effet, des sociétés ont mis au point des systèmes intelligents pour les cultures sous serre. Ces systèmes domotiques s’illustrent par la possibilité de programmer et contrôler les différents éléments de votre serre de jardin, selon une série de critères : température, humidité, ensoleillement.

Ces solutions d’automatisation de cultures sous serre revêtent plusieurs intérêts : optimisation de la consommation d’énergie à partir de la collecte de données, affiner vos besoins selon les saisons et en définitive, obtenir des cultures de meilleures qualités.

Les différentes fonctionnalités offertes par les divers outils présents sur le marché redessinent les contours de l’agriculture de demain. Une agriculture optimisée, rationalisant encore davantage les coûts et les rendements.