Les solutions pour faire garder ses enfants pendant les vacances

Les solutions pour faire garder ses enfants pendant les vacances

A l’approche des vacances estivales, bon nombre de parents n’ont pas encore trouver LA solution pour faire garder leur petit bout de chou. Babysitter, centre de loisirs, jeune fille au pair. Si vous n’avez pas encore effectué votre choix, Kelinfo vous éclaire sur le sujet et passe en revue ces différents modes de garde.

Engager une babysitter

Il n’est pas rare d’entendre parler dans son entourage proche d’une étudiante à la recherche d’un boulot d’été. Si vous avez la chance de connaitre la personne, encore mieux ! Votre chérubin n’aura pas à faire face à une inconnue.

A l’inverse, dans le cas où vous partez en quête d’une nounou, précisez bien vos attentes vis-à-vis de la garde de votre enfant aux postulantes. Afin de mettre tous les atouts de votre côté, n’hésitez pas à engager une personne ayant déjà fait du baby sitting. De nombreuses plates-formes sociales existent pour dénicher la perle rare.

Côté rémunération, votre babysitter à l’obligation d’être déclaré est payée au SMIC horaire.

L’accueil dans les Centre de Loisirs

Disponibles sur votre commune ou une commune proche, ces structures peuvent accueillir vos enfants dans leurs locaux. L’objectif étant de les faire participer tout au long de la journée à des activités sportives et éducatives.

Accessible pour les enfants âgés de 3 à 13 ans, l’inscription se fait via un formulaire que vous pouvez obtenir en Mairie.

A savoir : le coût de ce mode de garde va être fonction de vos ressources, de votre Quotient Familial et enfin du nombre de jour de présence de votre enfant.

Jeune fille au pair

Et pourquoi pas l’échange culturel ? La solution « Summer au pair » s’illustre par l’accueil d’un jeune homme ou d’une jeune fille étranger pendant la période estivale qui va s’occuper de vos enfants. Et va bien sûr en profiter pour approfondir ses connaissances linguistiques. En contrepartie de ce service, la famille d’accueil fournit l’hébergement, le couvert et l’argent de poche.

Aussi, ce type de séjour est particulièrement adapté aux étudiants pendant leurs vacances universitaires.

Pour ce qui est de l’argent de poche, la jeune fille au pair doit percevoir un argent de poche compris entre 264 et 316 euros par mois. Ce qui correspond à environ 75 fois le minimum garanti.

Pour conclure, d’autres options s’offrent à vous bien sûr, comme la garde de vos enfants par les grands-parents. Ou encore les congés alternés qui ne favorisent certes pas les liens familiaux mais qui peuvent constituer un dernier recours.